Présentation

CHROME a pour but d’étudier l’effet d’un environnement perturbé/contaminé (physiquement, chimiquement, biologiquement) sur le bien être et la sécurité des populations exposées.
L’originalité de l’EA est de pouvoir appréhender ces risques de manière transdisciplinaire via une entrée scientifique (donnée d’exposition, de danger, par exemple), juridique (règlementation, contentieux) ou humaine (perception, comportement, pratiques). Elle met notamment en œuvre des projets multidisciplinaires permettant d’une part la caractérisation (détection et évaluation) des risques et d’autre part leur gestion tels que décrits ci dessous:

La détection du risque concerne l’identification de facteurs, indicateurs, données, informations annonciateurs ou représentatifs de l’émergence, la chronicité ou la « réalité » d’un risque tels que par exemple la surveillance sanitaire de l’environnement et des milieux de vies, la surveillance de l’état de santé des populations (réseaux de santé, signalement médicaux, dépistage, indicateurs indirects (absentéisme, suicides, urgence, …), études épidémiologiques, …), des actions en justice (oppositions, des conflits, des refus) liées à des situations à risques, l’évolution de la règlementation, des responsabilités individuelles et collectives.

L’évaluation des risques constitue une étape cruciale de la démarche de prévention ou atténuation (voire élimination) des risques. L’analyse et la hiérarchisation des risques permettent de définir les actions de prévention les plus appropriées, couvrant les dimensions techniques, humaines, règlementaires et organisationnelles. Dans notre cas, l’évaluation peut être réalisée à partir de mesures (exposition, danger, toxicité) mais également à d’enquêtes et de recherche sociologique. Plus précisément, il s’agira ici d’acquérir de nouvelles connaissances (exposition, danger, analyse sociologique, …) permettant de définir le degré du risque auquel les populations sont exposées ou pense être exposées.

La Gestion consiste à mener une réflexion globale sur des approches d’anticipation, de précaution et de prévention visant à réduire à la source les risques. Ce thème est complémentaire du précédent et s’adresse à des environnements perturbés ayant des répercussions sur le bien-être des populations.

 Ces approches transdisciplinaires s’appliquent principalement aux axes thématiques suivants:

Pollution et biodiversité: contaminations de l’environnement (eau, sol, air) par des micropolluants (polluants émergents incluant pesticides, perturbateurs endocriniens, nanoparticules, …) et leurs impacts sur les populations (bien être, sécurité, comportement, perception, représentation)

Nucléaire et activités industrielles: les risques (scientifiques et juridiques) lies à l’activité d’installations nucléaires (ou autres activités) et ses conséquences en termes de conflit, émission, rejets, déchets.

Changements Environnementaux: l’impact sanitaire lié à une nouvelle perturbation (climat, industrie, activité par exemple) d’un environnement

 chrome-2