Séminaire : mercredi 12 février 2020 : Lancement du projet PrescAPP sur la prescription médicale d’activité physique adaptée : travail exploratoire et approche(s) méthodologique(s) – Intervenants : Julie THOMAS et Florian HOT

Résumé : La « Prescription d’Activité Physique adaptée » (PAP), par les médecins traitants, pour des personnes en Affection de Longue Durée (ALD), est prévue dans la loi depuis 2016. Dans les discours majoritaires des médecins et des décideurs politiques elle est un moyen de retarder l’apparition d’incapacités liées aux ALD, voire de recréer du lien social. PrescAPP vise à questionner l’instauration de cette PAP au regard du vécu des personnes vieillissant avec une ALD (plus de 60 ans), des professionnels de santé (les médecins traitants) et de l’organisation de l’offre d’activité physique adaptée (APA) dans les territoires. Ce projet vise tout particulièrement à mettre en lumière les effets de la PAP sur les Inégalités Sociales, Territoriales et Genrées de santé (ISTGS). En effet, l’étude de dispositifs pionniers de prescription d’APA met en évidence l’importance des interventions auprès des personnes précaires en termes d’accès aux droits humains. Mais en parallèle, les disparités locales d’organisation, les pratiques hétérogènes des médecins traitants, l’intériorisation des discours sur les « bonnes pratiques » surtout par les catégories sociales les moins vulnérables, et la question cruciale du (non) remboursement interrogent quant aux possibilités d’aggravation des ISTGS avec le développement de la PAP. En outre, en faisant de l’APA « une thérapeutique à part entière » (HAS, 2011), la nouvelle disposition législative initie le passage d’un régime de recommandation sanitaire à celui de prescription médicale, imposant alors de questionner les pratiques au regard des processus de responsabilisation individuelle et de capacitation des personnes.
Afin d’approcher la question des inégalités territoriales, et au regard de la diversité des configurations régionales/départementales/locales en matière de Sport Santé, le projet PrescAPP propose une approche comparative entre plusieurs territoires français.
Dans le cadre du séminaire, la présentation s’attachera à présenter certains éléments issus de l’enquête exploratoire (portant principalement sur la question de l’organisation de l’offre d’APA sur les territoires) et à discuter de l’approche méthodologique déployée.